Cancer familles
Cancer familles

Listes de discussions Cancer-Familles et Cancer-Deuil-Soutien

Brèves

  • CANCER DU POUMON

    Le lundi 30 avril

    CANCER DU POUMON - TRAITEMENTS CIBLES En 2009, le Professeur Paul Hofman, (anatomopathologiste - Hôpital Pasteur à Nice/06) évoquait dans les (...)
  • CANCER : DEJOUER SON AGRESSIVITE

    Le lundi 30 avril

    CANCER : DEJOUER SON AGRESSIVITE C'est une avancée significative dans l'offensive contre le cancer qui vient d'être accompli par une équipe de (...)
  • DETECTION DU CANCER PAR LES CHIENS

    Le samedi 23 avril

    Les chiens détectent les cancers humains Des détections meilleures par les chiens que par les machines ? http://www.suite101.fr/content/les-chiens-dep
Date : 23 mars 2013
par  Giselle Penat

Accueil > Infos Médicales

LA PROTONTHÉRAPIE

La Suisse leader dans le combat contre les tumeurs.

Traitement des tumeurs oculaires avec la protonthérapie

« Les chances de conserver l’oeil malade dépassent les 95%, et le risque de récidive est réduit à 1,1% » Leonidas Zografos, chef de service de l’Hôpital ophtalmique Jules Gonin de Lausanne.

En moyenne, huit patients sont traités chaque semaine.

Reportage de Yannick Barillon


Mots clefs associées

tumeur oculaire, mélanome de la choroïde, protonthérapie

Ils ignoraient tout des protons et du cancer de l’oeil avant que le diagnostic ne tombe. Convoqués à l’Hôpital ophtalmique Jules-Gonin de Lausanne, Italiens, Norvégiens, Portugais ou Suisses se rencontrent ici pour la première fois.

Tous souffrent d’un mélanome de la choroïde. Un cancer très rare caractérisé par une tumeur maligne intra-oculaire, signalée par " des symptômes comme une baisse de la vue ou une gêne oculaire. Un cas sur 100 000 habitants chaque année et qui touche des patients âgés en moyenne de 60 ans, révèle le professeur Leonidas Zografos, chef de service de l’Hôpital ophtalmique de Lausanne. L’unique centre suisse capable de diagnostiquer ce cancer.

De Lausanne à Villigen

L’un des traitements du mélanome consiste à irradier la tumeur de l’oeil avec des protons. Ces particules se fabriquent à partir d’hydrogène gazeux activé à grande vitesse dans un.accélérateur appelé cyclotron. Découverte à Boston en 1975, cette technique s’utilise en Suisse en 1982, une première européenne.
L’hôpital vaudois collabore avec l’Institut Paul Scherrer de Villigen (AG), un centre de physique nucléaire qui pratique la protonthérapie avec les meilleurs résultats en Europe.

Mais avant de découvrir l’installation OPTIS de Villigen, les patients du Dr Zografos subissent une opération à Lausanne. Après des examens photographiques et ultra-sonographiques qui permettent un diagnostic précis, le chirurgien coud sur l’oeil malade quatre anneaux de tantale, appelés clips. Visibles aux rayons X, ils délimitent le bord de la tumeur à irradier », explique le médecin. Après l’intervention, les quelque huit patients traités chaque semaine, dont 60% d’Européens, se retrouvent ainsi en Argovie pour un traitement de quatre jours consécutifs. Les techniciens en radiologie médicale installent le patient face à la machine OPTIS qui permet la radiothérapie par les protons. Un masque en thermoplastique personnalisé immobilise la tête du malade, puis les paupières de l’oeil à traiter sont écartées au moyen de crochets. La complexité du traitement demande une concentration particulière.
"Je dessine la tumeur sur la base d’un modèle de l’oeil calculé par un logiciel, à partir de radiographies et de mesures en trois dimensions des clips, explique Patricia Moser, l’une des techniciens. Puis je choisis la position optimale du globe oculaire à traiter. »

Radiation minime

Les réglages terminés, le personnel commande à distance la radiation par les protons. Elle dure entre 10 et 50 secondes, pendant lesquelles le patient fixe un point lumineux.
« Les protons forment un faisceau dont une dose homogène pénètre l’oeil pour détruire les cellules cancéreuses avec une très grande précision », précise la Dr Gudrun Goitein, directrice de centre de protonthérapie de Villigen.
Un collimateur en cuivre fabriqué pour chaque patient selon la forme de sa tumeur atténue ainsi le faisceau de protons qui libère ses effets sur la zone malade. Les cellules saines ne sont ainsi touchées que dans une zone de 2 millimètres" autour de la tumeur. Impossible d’obtenir un tel résultat avec une radiothérapie classique.

Fort taux de réussite

Le patient doit attendre au moins 6 heures entre deux radiations et garder sa pupille dilatée par l’insertion de gouttes trois fois par jour. Autre contrainte : porter chapeau et lunettes pour se protéger des rayons lumineux et faire tous les jours une dizaine de compresses froides. La médecine des yeux obtient des résultats très prometteurs grâce à la protonthérapie : le traitement guérit la tumeur dans 99%des cas. « Les chances de conserver l’oeil malade dépassent les 95%, et le risque de récidive est réduit à 1,1% », se réjouit le professeur Zografos qui traite quelque 250 cas par an.
Avec un coût de 20 000 francs par traitement et par patient, la proton thérapie pratiquée en Suisse est celle qui offre la plus grande expérience mondiale, devançant les 6 autres centres européens (Italie, Allemagne, Suède, France et Angleterre). Un succès dû à la recherche et au développement de l’Institut de Villigen et des Ecoles polytechniques fédérales.


PS

Hôpital Jules Gonin à Lausanne :

http://www.asile-aveugles.ch/site/pages/default.aspx

http://fr-fr.facebook.com/pages/H%C3%B4pital-ophtalmique-Jules-Gonin-Fondation-Asile-des-aveugles/128783037176136?sk=page_map

Institut Paul Scherrer de Villigen :

http://www.psi.ch/

http://www.kernenergie.ch/fr/proteus-le-reacteur-de-recherche-de-l-institut-paul-scherrer-psi-de-villigen-_content---1--1053--45.html

La protonthérapie :

est une technique très efficace dans le traitement de certaines tumeurs. Il existe, en effet, plusieurs moyens de les traiter : la chirurgie, la chimiothérapie, qui utilise des médicaments, et la radiothérapie.

http://protontherapie.curie.fr/

sciences.blogs.liberation.fr/home/2010/11/premier-enfant-traité-en-protonthérapie-à-curie.html

http://www.laradioactivite.com/fr/site/pages/protontherapies.htm

http://sciencesetavenir.nouvelobs.com/sante/20060104.OBS0945/cancer-le-laser-pourrait-democratiser-la-protontherapie.html

http://destinationsante.com/la-protontherapie-une-radiotherapie-de-pointe.html

Réactions à l'article :
Cliquez ici pour réagir à cet article

Tous les articles de la rubrique

Cette rubrique comporte 70 articles

Articles avec les mêmes mots clefs

 
Copyright © 2005 Cancer familles |Site réalisé avec SPIP |

Plus d'infos sur le squelette Spip S-I-I