Cancer familles
Cancer familles

Listes de discussions Cancer-Familles et Cancer-Deuil-Soutien

Brèves

  • CANCER DU POUMON

    Le lundi 30 avril

    CANCER DU POUMON - TRAITEMENTS CIBLES En 2009, le Professeur Paul Hofman, (anatomopathologiste - Hôpital Pasteur à Nice/06) évoquait dans les (...)
  • CANCER : DEJOUER SON AGRESSIVITE

    Le lundi 30 avril

    CANCER : DEJOUER SON AGRESSIVITE C'est une avancée significative dans l'offensive contre le cancer qui vient d'être accompli par une équipe de (...)
  • DETECTION DU CANCER PAR LES CHIENS

    Le samedi 23 avril

    Les chiens détectent les cancers humains Des détections meilleures par les chiens que par les machines ? http://www.suite101.fr/content/les-chiens-dep
Date : 9 novembre 2005
par  Cancer-famille

Accueil > Infos Médicales

BE Canada - 7 novembre 2005

Veille Technologique Internationale http://www.bulletins-electroniques.com

Un service ADIT en partenariat avec le Ministère des Affaires Etrangères
BE Canada numéro 287 - 7 novembre 2005 - Bimensuel

Bulletin Electronique du Service pour la Science et la Technologie de l’Ambassade de France a Ottawa

http://www.bulletins-electroniques.com/accueil/be_canada.php


Mots clefs associées

cancer du sein

SANTE - MEDECINE


Les cellules de la muqueuse buccale pourraient permettre un diagnostic précoce du cancer du poumon

http://www.bulletins-electroniques.com/actualites/30453.htm
Une étude rendue publique récemment a Montréal, a l’occasion de la réunion
annuelle de l’American College of Chest Physicians, par le Dr Bojana Turic
et le Dr. Roger Kemp de l’entreprise Perceptronix Inc. base a Vancouver,
affirme que l’analyse des changements moléculaires dans les cellules des
joues a mène a un diagnostic précoce du cancer des poumons chez près de la
moitie des personnes qui ont subi la procédure.
Le cancer des poumons au premier stade de son développement est traitable,
mais actuellement, le diagnostic ne survient souvent qu’après le premier
stade. Une détection précoce permettrait évidemment un meilleur pronostic.
Le test consiste en un simple prélèvement de cellules à l’aide d’une petite
spatule de bois à l’intérieur des parois des deux joues, qui est analyse
après une coloration. Il a pour avantages d’être très peu cher et
non invasif. Les patients considères a haut risque sont ensuite soumis a des
tests plus intensifs pour confirmer ou non la présence du cancer. Selon le
Dr Turic, il reste encore aux chercheurs à mesurer la sensitivite de la
nouvelle procédure et voir s’il est possible d’en améliorer les résultats.
Les chercheurs ont effectue les tests en question sur 570 personnes, sans
savoir au préalable lesquelles avaient ou non le cancer des poumons. Le
diagnostic positif a été confirme chez 243 d’entre elles. Ce test pourrait
éventuellement être effectue de façon préventive chez le dentiste, mais la
procédure est assez simple pour que la collecte de cellules se fassent par
les patients eux-mêmes.
Pour en savoir plus, contacts :

- http://www.perceptronix.com

- info@perceptronix.com
Sources :

- Presse canadienne - http://bcbiotech.ca/

- Rédacteur : Marianne Lancelot, OTTAWA, st-cafr@ambafrance-ca.org
La dernière étape avant la commercialisation de SoftScan’MD, une technologie innovatrice et unique pour le diagnostic du cancer du sein

http://www.bulletins-electroniques.com/actualites/30454.htm
ART Recherches et Technologies Avancées Inc. en collaboration avec la
Clinique du sein du Centre universitaire de santé McGill (CUSM), a lance une
étude clinique pivot d’envergure nord-américaine, étape finale avant la
commercialisation de SoftScan (MD), un appareil médical d’imagerie optique
visant a améliorer le diagnostic et le traitement du cancer du sein.
Développe au Québec, SoftScan (MD) est d’abord et avant tout un outil de
diagnostic complémentaire à la mammographie, destine éventuellement à la
détection et au suivi des traitements du cancer du sein. Son approche non
invasive et sans douleur fait appel a la technologie d’imagerie optique
capable de caractériser avec précision les types malins et bénins de tumeurs
mammaires, tout en privilégiant le bien-être de la patiente.
De nos jours, une mammographie suspecte est couramment suivie d’une biopsie,
bien que 80% d’entre-elles s’avèrent négatives. SoftCan(MD) sera
complémentaire à la mammographie et permettra de distinguer les structures
bénignes des malignes et prévenir ainsi des biopsies désagréables et
inutiles pour les patientes.
Pour en savoir plus, contacts : aarmenia@art.ca
Sources :
- http://www.ccnmatthews.com/news/releases/show.jsp?action=showRelease&actionFor=564052
- http://www.art.ca/fr/press/2005_10_24.html

- Rédacteur : Marianne Lancelot, OTTAWA, st-cafr@ambafrance-ca.org

Réactions à l'article :
Cliquez ici pour réagir à cet article

Tous les articles de la rubrique

Cette rubrique comporte 70 articles

 
Copyright © 2005 Cancer familles |Site réalisé avec SPIP |

Plus d'infos sur le squelette Spip S-I-I